Login

Lost your password?
Don't have an account? Sign Up

22/06/2020: les radios Communautaires du Sud-Kivu s’impliquent dans la sensibilisation de la population contre COVID-19

L’actualité qui a dominé les éditions des journaux de lundi 22 juin 2020 dans les Radios et Télévisions Communautaires du Sud-Kivu a porté principalement sur l’arrivée à Bukavu du Ministre National de la santé, Eteni Longondo.

Arrivée à Bukavu, après un séjour à Goma au Nord-Kivu, le Ministre est venu se rendre compte du travail abattu par l’équipe de riposte contre le Coronavirus.

En plus de cette nouvelle, les Radios et Télévisions Communautaires du Sud-Kivu ont concentré les efforts sur l’accompagnement dans la sensibilisation.

Ici, le Réseau des Radios et Télévisions Communautaires du Sud-Kivu RATECO/SK présente la compilation de l’essentiel du contenu médiatique livré à la population dans les éditions matinales de 22 juin 2020.

A la Radio Télévision Nationale Congolaise RTNC Sud-Kivu

La RTNC annonce le bilan publié par le secrétariat multisectoriel de lutte contre le Coronavirus sur l’ensemble de la République.

Juste après, elle annonce la rencontre entre le Ministre National de la Santé, Eteni Longondo, les députés provinciaux et un groupe de notables du Sud-Kivu pour parler de la pandémie.

Dans ses propos, le Ministre se dit satisfait du travail abattu par tous les acteurs malgré les conditions difficiles de travail imposées par les circonstances. Malgré ces difficultés, Eteni Longondo invite les uns et les autres à redoubler de vigilance et à travailler de manière à éradiquer complètement le Coronavirus.

A cette occasion, il met un terme aux rumeurs selon lesquelles un vaccin contre le coronavirus aurait déjà été accepté et en voie d’être expérimenté en République Démocratique du Congo.

Sur les ondes de la radio nationale, le Ministre de la Santé invite la communauté au sens de responsabilité dans les publications afin de ne pas désorienter le public.

Donnant la parole sur cette actualité pour commenter cette rencontre, le député provincial élu de Bukavu Georges Musongela encourage l’initiative et pense que les assurances reçues du Ministre seront bénéfiques pour la riposte.

Dans la même édition, la RTNC accorde la parole au Médecin Directeur de la Petite Clinique « Amis des Enfants », le Dr Mwanza Nangunya. Spécialiste en drépanocytaire, il explique le danger que traversent les enfants atteints de cette maladie et leur vulnérabilité face au Coronavirus.

Le Dr Mwanza NANGUNIA recommande ainsi une protection particulière pour cette catégorie d’enfants.

Pour clôturer le dossier en rapport avec le Coronavirus, la RTNC accorde la parole au responsable de l’asbl AFESDI et responsable de la maison Artemisia de Bukavu.

La Vice-Présidente de cette organisation Jacqueline Ludunge explique que son organisation a initié la culture de cette plante afin de lutter non seulement contre la malaria, la tuberculose et la bilharziose mais aussi pour aider les habitants à mieux se protéger contre le Coronavirus.

Elle précise que deux catégories sont cultivées dans leurs champs à Kabare. Il s’agit de l’Artemisia afra, efficace dans le traitement de la malaria, et l’Artemisia anua, proposé dans le traitement contre le Coronavirus.

Au cours d’une visite effectuée dans les champs à Kabare, le chef de cette Chefferie Sa Majesté le mwami Désiré Kabare RUGEMANINZI II encourage les efforts déjà fournis depuis 2017 dans la culture de l’Artemisia.

Encourageant les femmes qui s’impliquent dans cette culture à travers AFESDI, il promet de rendre disponibles 5 hectares de terre pour produire une quantité importante.

A la Radio Maendeleo

Introduisant le dossier sur le coronavirus, Radio Maendeleo diffuse le bilan du secrétariat technique multisectoriel de riposte contre le coronavirus et parle de la situation globale dans le monde et dans la province du Sud-Kivu.

Dans la suite de son édition du journal, cette radio communautaire s’intéresse à l’arrivée du Ministre National de la Santé, Eteni Longondo avec différents entretiens et visites.

Relayant la rencontre avec certaines couches de la population dont les députés provinciaux, Radio Maendeleo s’intéresse à la visite effectuée par le Ministre à la société Pharmakina.

Au siège de cette société situé dans la Commune de Bagira, le Ministre Eteni LONGONDO a salué les efforts fournis dans la production de l’hydroxy chloroquine qui est un protocole utilisé dans le traitement contre le coronavirus.

Après la visite d’inspection des laboratoires, il s’est dit satisfait de la qualité de ce médicament et encourage l’équipe de cette société à garder le cap de la production et a promis le soutien du gouvernement national pour y arriver.

Abordant le sujet sur l’Artemisia, Radio Maendeleo consacre sa page magazine sur la production de cette culture dans le territoire de Kabare.

A Mama Radio

Dans son édition du journal, Mama Radio aborde le sujet en rapport avec le Coronavirus sous deux angles.

De prime à bord, elle diffuse le bulletin quotidien du secrétariat multisectoriel de riposte contre la pandémie avant de publier le bilan en Afrique fourni par le Centre Africain de Contrôle des Maladies.

Le deuxième angle abordé concerne les conséquences de la maladie  sur le plan économique et  dans les marchés de la ville de Bukavu.

Se rendant dans le marché de Nyawera, par exemple, Mama Radio fait observer que les prix des denrées alimentaires de première nécessité ne cessent de galoper. Elle rappelle pourtant que le gouvernement avait déjà mis en garde les vendeurs et vendeuses sur la hausse injustifiée des prix  en période de Coronavirus.

Mama Radio accorde la parole aux femmes du marché de Nyawera qui expliquent que la flambée des prix est plutôt due à l’instabilité du taux de change du franc congolais face au dollar américain.

A la Radio NENO LA UZIMA

Comme presque toutes les radios, Neno La Uzima commence par diffuser la situation épidémiologique présentée dans le bulletin du secrétariat multisectoriel de riposte au Coronavirus en mettant une attention particulière sur les cas en province du Sud-Kivu et les résultats actualisés pour Goma.

Dans cette même édition du journal accorde la parole au Chargé de communication à la Division Provinciale de la Santé pour expliquer les raisons qui font que les statistiques détenues par les provinces sont parfois en contradiction avec celles livrées par l’INRB/Kinshasa.

Le Dr Claude Bahizire explique cela par l’actualisation tardive par l’INRB/Kinshasa des statistiques lui envoyé par les provinces. Il précise qu’il ne s’agit pas  d’une contradiction mais qu’une simple harmonisation suffit et appelle la population au calme.