Login

Lost your password?
Don't have an account? Sign Up

Sud-Kivu, infrastructures : la réhabilitation de la route nationale N5 Bukavu- Kamanyola, l’asphalte traîne à être posé !

Les travaux du projet d’achèvement de construction de la route BUKAVU-NYANGEZI- KAMANYOLA commencé en Juillet 2018 avancent normalement ces derniers jours.

Suspendus depuis le mois de décembre 2019  après les travaux d’assainissement sur les 5 Km allant de l’UEA- à NYANTENDE, ces travaux ont repris depuis le 21 août 2020.

Vu l’état de dégradation de la couche de jonction posée depuis juillet et Août 2018, la mission de contrôle  et l’entreprise SINOHYDRO 14 ont décidé de procéder au nivellement et rechargement de la couche de base  pour réparer cette dernière. Le nivellement est général alors que le rechargement est ponctuel.

Une fois ces travaux de réparation achevés, suivra la pose de la couche de base puis directement l’asphaltage de la chaussée sur le tronçon routier allant de l’UEA dans la Commune d’Ibanda jusqu’à Nyantende dans le territoire de Kabare.

Les travaux ont été lancés   depuis 2016 par l’ancien Président de la République Joseph KABILA KABANGE dans le cadre du programme des cinq chantiers dans le projet RDC-CHINE.

Selon la mission de contrôle  de l’Agence Congolaise des Grands Travaux ( ACGT) du Sud-Kivu qui suit de près ce projet, les travaux sur les 5 Km entre l’UEA et NYANTENDE pourraient  s’achever avant la fin de l’année.

Cette route (Bukavu-Nyangezi- Kamanyola) revêt d’une importance capitale  pour la population et le développement  de la  Province du Sud-Kivu et de la ville de Bukavu en particulier. Elle permettra d’éviter aux Congolais ou autres voyageurs de ne plus toujours passer par le Rwanda pour se rendre à Uvira ou à Bujumbura.

L’entreprise est butée à quelques difficultés, comme entre autres  les travaux d’excavation du talus jugés d’anarchiques et ne respectant pas les réglementations sur l’environnement.

Ces travaux sont réalisés par des particuliers le long du tronçon routier UEA- NYANTENDE.

Nous pouvons aussi épingler  la présence de plusieurs enfants qui courent par ici par là sur la chaussée alors que les engins travaillent sur l’axe entre KAMAGEMA et l’endroit communément appelé Maison Blanche dans le quartier Panzi, une situation dangereuse qui risque de produire des accidents.

Ainsi il est impérieux de rappeler à l’ordre les parents de garder leurs enfants à la maison.

Les usagers  et la population du Sud-Kivu demandent au Gouvernement Central d’avoir une attention particulière sur ces travaux, l’asphaltage de ces 55 Km mettrait fin aux humiliations  qu’ils subissent de la part des services migratoires des pays voisins.

Le coût global du projet de réhabilitation de la Route Nationale No5 tronçon routier BUKAVU-KAMANYOLA en passant par les escarpements de NGOMO, long des 55 Km est de Cinquante-six millions des dollars américains  ( 56.000.000 USD).

 

BASHOMBE CHISHIBANJI Isaac/ RATECO-SK.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*