Les parents des écoles conventionnées catholiques de la ville d’Uvira, dans le territoire du même nom, désapprouvent le retour de la prime dans les écoles primaires et secondaires de ce secteur.

S’appuyant sur les dispositions de la Constitution de la RDC qui consacre, la gratuité de l’enseignement primaire, ces parents, un mois après la rentrée scolaire, évoquent la baisse du niveau de formation de leurs enfants imputée au paiement de cette prime depuis son entrée en vigueur en 1992.

A cela, ils citent, la prolifération des écoles non viables, l’obtention de diplômes non mérités etc…Au regard de tout ce qui précède, les parents de la ville d’Uvira demandent au Président de la République ainsi qu’au gouverneur de la province d’user de leurs pouvoirs respectifs, afin de décourager définitivement le retour à cette anti valeur de mauvais goût.

Reçue de notre correspondant d’Uvira Emmanuel,   Isaac Bashombe RATECO-SK