Login

Lost your password?
Don't have an account? Sign Up

Sud-Kivu: signature et validation, lundi 07 décembre, de la Charte portant intégration du Genre dans les Médias

La signature et la validation de cette Charte ont eu lieu au cours d’un atelier Stratégique de Révision, Validation et Signature de la Charte qui a été organisé par l’Association des Femmes des Médias, AFEM en sigle et s’est tenu à l’Hôtel ELISABETH, situé en Commune d’Ibanda.

La mise sur pied de cette charte a pour objectif d’encourager les organes de presse, les noyaux de Clubs d’écoutes  et des radios clubs à mettre sur pied la politique adaptée d’équité du genre dans leurs fonctions et définir des mécanismes appropriés en vue d’accroitre la représentativité, l’implication et la prise en compte des besoins sexo-spécifiques des femmes dans le contenu des programmes radios diffusés sur les antennes des radios dans la Province du Sud-Kivu et partout ailleurs.

Les parties signataires ont pris connaissance des résultats de l’enquête sur l’intégration du Genre dans les médias réalisés sous  l’initiative de l’Association des Femmes des Médias du Sud-Kivu dans les trois territoires : ( Walungu, Mwenga, Uvira ) et le centre  ville.

Le tableau inquiétant tracé par les résultats de cette enquête a convaincu les parties signataires de la nécessité urgente  de définir une politique volontariste  pour l’intégration du Genre dans les organes de Presse et sur les ondes des Radios du Sud-Kivu a indiqué Madame JULIENNE BASEKE, Coordonnatrice de l’AFEM.

–  Elle recommande ce qui suit :- Que les analyses faites depuis 2013 et en 2018 montrent que  le taux de participation des femmes dans la prise de décisions au sein des médias était très faible, avec un pourcentage de 15, car son impact était toujours très  bas en cette période.

Les médias ont un grand rôle à jouer, afin de faire connaitre au monde que la femme et l’homme ne sont pas différents, car l’un est la complémentarité de l’autre, surtout au point de vue genre.

– Pour Madame Jolie  KAMUNTU, elle recommande que cette charte révisée doit  être complétée par la représentativité des femmes dans les médias, une forte sensibilisation fera l’objet d’un plaidoyer et d’une mesure incitative à ce que la femme puisse embrasser  cette carrière médiatique en tenant compte des besoins sexo-spécifiques.

-Pour le Professeur Adolphe  KILOMBA, les médias doivent prendre avec beaucoup des considérations la femme au sein de leurs maisons, enfin d’accompagner l’AFEM qui lutte pour l’intégration du Genre dans les médias en tenant compte des capacités de tout un chacun, en vue de promouvoir l’équité du Genre. Pour lui en tant que juriste, l’égalité entre l’homme et la femme ne doit pas se limiter seulement sur le sexe.

Cet atelier a été ouvert par le Ministre Provincial de la Communication et Médias, Maitre Claude SWEDDY BASILA.  Et  s’est clôturé ce mardi 08 décembre par une conférence de presse organisée au Bureau de Mama radio, et où avait pris part les tous les intervenants à cet atelier dont Madame Jolie KAMUNTU, de l’Organisation Karibu Jeunesse Nouvelle,  KJN en sigle et le Professeur  Maitre  Adolphe  KILOMBA de l’Université Catholique de Bukavu, UCB.

Isaac Bashombe, RATECO-SK

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*