Login

Lost your password?
Don't have an account? Sign Up

Les radios communautaires du Sud-Kivu simpliquent dans la sensibilisation de la population contre COVID-19 du lundi 06/07/2020.

Les Radios et Télévisions Communautaires et non Communautaires du Sud-Kivu ont pour la plus part, dans leurs éditions matinales de lundi 6 juillet 2020, relayé le compte-rendu du conseil des Ministres Provinciaux tenu le week-end à Bukavu.

Dans ce compte-rendu, le gouvernement provincial est revenu sur le relâchement des gestes barrières de la part de la population, laugmentation des cas positifs ainsi que de nouvelles Zones de Santé touchées. En plus de cela, dautres angles ont été traités.
Ici, le Réseau des Radios et Télévisions Communautaires RATECO/SK produit une compilation du contenu médiatique livré au public dans les éditions matinales de lundi 6 juillet 2020.

A la Radio Télévision Ngoma ya Kivu

La Radio Télévision Ngoma Ya Kivu relaie, à travers le porte-parole du gouvernement provincial et Ministre des Transports Swedi BASILA Claude, le compte rendu du conseil des Ministres Provinciaux et revient sur les instructions faites aux services de lordre quant au respect des gestes barrières.
Le gouvernement annonce avoir instruit la police dinterpeller toutes les personnes qui foulent au pied les mesures prises notamment linterdiction des rassemblements de plus de 20 personnes, la fermeture des bars et restaurants, des boîtes de nuit et Ngandas ainsi que la limitation du nombre de personnes à transporter dans les véhicules de transport en commun.

Selon le porte-parole du gouvernement provincial, la mesure interdisant les enterrements des personnes décédées en ville dans les territoires reste dapplication et ceux qui vont aller outre se verront appliquer des sanctions.
Dans le même compte rendu, le gouvernement précise que le cumul des cas positifs en province est passé à 257 avec 41 morts et 152 guéris.
Dans la même édition du journal, la RTNK se rend dans le groupement de Miti en territoire de Kabare. Avec la Fondation Vision de lAigle, une sensibilisation est faite au profit des habitants afin quils prennent au sérieux les gestes barrières dans le souci de limiter la propagation de la pandémie à Coronavirus dans cette entité.
Membre de cette fondation, CHIRHUZA Nancy a également remis des masques de protection et des matériels à lhôpital de Miti, en termes de contribution à la lutte contre la pandémie.

A la RTNC/SK

Dentrée de jeu, la chaîne nationale accorde une place de choix au compte rendu du conseil des Ministres Provinciaux tenu le week-end du 03 au 5 juillet 2020 et présidé par le Gouverneur de province.
Cest juste après quelle se rend sur avenue quartier Latin au quartier Ndendere dans la Commune dIbanda. Ici, la RTNC fait état de la sensibilisation faite par le chef davenue Itongwa MUSAMBYA au profit des habitants de sa juridiction.

Dans son speech, Itongwa Musambya rappelle que cette avenue est exposée car est en Communication directe avec le Rwanda, pays touché par la pandémie. Il a profité de loccasion pour démontrer que cette maladie est une réalité et ils devraient se comporter en conséquence.

A la Maturité Radio Télé 9

Cette radio émettant sur 90.8 exploite dabord le bulletin du Secrétariat Technique du Comité Multisectoriel de riposte au Coronavirus et annonce que 223 nouveaux cas ont été déclarés positifs le samedi 4 juillet 2020, ce qui ramène le cumul à plus de 7 mille. Néanmoins, MRT9 rapporte 182 nouveaux guéris.
Sintéressant au compte rendu du Conseil des Ministres Provinciaux, la MRT9 rappelle linstruction faite aux forces de lordre afin de redoubler de vigilance dans la traque des personnes qui foulent au pied les mesures de prévention contre le Coronavirus.
Cette chaîne sintéresse également à la marche organisée par le mouvement citoyen « ça suffit » pour demander au Chef de lEtat de ne pas proroger encore une fois lEtat durgence.
Rappelant que ce sera la sixième prorogation, le mouvement citoyen « ça suffit » précise que les habitants sont déjà fortement affectés non seulement sur plan économique mais aussi sur le plan psychologique.

Ces militants invitent alors le Chef de lEtat ainsi que dautres autorités à prendre des mesures pour assouplir la souffrance des populations suite à cette pandémie et non proroger encore une fois la période dEtat durgence.

Dans la même édition, MRT9 accorde la parole au Dr Jean Pierre KANYINDA, Médecin Directeur de lHôpital Maman Olive Lembe Kabila de Labote.
Ce médecin explique ce que signifient la phase dincubation du Coronavirus et les cas asymptomatiques. Il explique que la phase dincubation est la période pendant laquelle le virus a déjà pénétré le corps mais les signes ne se manifestent pas.
Et pour clore la page consacrée au Coronavirus, MRT9 annonce la survenance dun deuxième cas de Coronavirus dans le territoire de Fizi et qui serait un personnel soignant.
Mr MAHANGAIKO, un Médecin de la place, il invite la population à observer les gestes barrières et le gouvernement à penser comment prendre des mesures pour éviter la propagation à grande échelle.

A la Radio Maendeleo

Au total, quatre angles sont traités par cette radio communautaire émettant à Bukavu.
Dentrée de jeu, elle diffuse un les bilans publiés respectivement par le secrétariat Technique du Comité Multisectoriel de riposte au Coronavirus et le Conseil des Ministres Provinciaux du Sud-Kivu.
En ce qui concerne le Secrétariat Technique du Comité Multisectoriel de riposte au Coronavirus :
« Depuis près dune semaine maintenant, la République Démocratique du Congo ne cesse denregistrer des chiffres encourageants des cas de malades guéris de la pandémie de la Covid-19.
Daprès le rapport du Secrétariat Technique du Comité Multisectoriel de la riposte contre le Coronavirus de samedi 4 juillet 2020, 223 nouveaux malades sont sortis guéris.
Avec ce nouveau bilan, le cumul de guérison depuis la déclaration officielle de la Covid-19 au pays, le 10 mars dernier est de 3.184 cas.
Daprès le même rapport, seulement 32 nouveaux cas ont été confirmés dont 25 dans la ville de Kinshasa, épicentre de la pandémie, et 7 dans la province du Lualaba. Le cumul de cas est de 7.411 dont 7.410 confirmés et 1 probable.
À signaler également quaucun nouveau cas de décès na été enregistré dans la journée du samedi dernier. Le cumul de décès reste bloqué à 182 cas dont 181 confirmés et 1 probable ».

En ce qui concerne le Conseil des Ministres Provinciaux du Sud-Kivu :
« Le Gouverneur du sud Kivu, Théo NGWABIJE insiste sur le respect des gestes barrières édictées par lOrganisation Mondiale de la Santé et celles édictées en province pour faire face à la propagation du Coronavirus.
Cest notamment la mesure portant interdiction denterrement en dehors de la ville de Bukavu qui doit être de strict respect pour limiter la propagation de cette maladie signalée déjà dans dix Zones de Santé de la province.
Lautorité provinciale fait savoir quaucune dérogation ne sera accordée à cet effet. Ceci a été évoqué lors du Conseil des Ministres tenu à Bukavu, vendredi 3 juillet 2020.
Sagissant du fonctionnement des bars, Nganda et boites de nuit au mépris de toutes les mesures édictées par le Chef de létat, le Gouverneur annonce quil a instruit le Ministre de lIntérieur pour quil implique les cadres de base de Bukavu dans lobservance de ces mesures.
A en croire le compte-rendu du Conseil des Ministres Provinciaux, la police est instruite afin dinterpeller toutes les personnes qui violent les mesures arrêtées dans le cadre de la lutte contre la pandémie.
A noter quà ce jour la province du Sud Kivu compte  257 cas confirmés de Coronavirus, dont 41 morts et 152 guéris, selon les statistiques contenues dans le compte-rendu du Conseil des Ministres Provinciaux », a écrit Radio Maendeleo.
Dans le même sens, Radio Maendeleo sintéresse à une formation organisée au profit des Médecins venus de certains territoires, organisée par la Division Provinciale de la Santé.
« Les Médecins Chefs des Zones venus de différents territoires ont été outillés sur les symptômes et la prise en charge des patients de la Covid19.
Ceci pour quils soient capables dassurer une prise en charge de qualité sils recevaient des patients qui présentent les signes du Coronavirus.
Le chef de bureau information sanitaire à la Division Provinciale de la Santé DPS, Justin BENGEHYA, rappelle que le sud Kivu a déjà enregistré de cas doù limportance de cette formation.
Justin BENGEHYA ajoute que des laborantins sont également associés à cette formation car, cest eux qui font les examens ou les prélèvements des malades.
Le chef de bureau information sanitaire à la DPS ajoute quà chaque fois quil y aura un patient qui présentera les symptômes de la covid19, les formés feront le prélèvement et les échantillons seront envoyés à Bukavu pour la confirmation ou non de la covid19.
A noter que les infirmiers titulaires venus de différentes Zones de Santé ont également pris part à cette formation qui sest tenue au cap NGUBA dans la Commune dIBANDA ».
Radio Maendeleo se rend également sur la route. Elle accorde la parole à lAssociation des Chauffeurs du Congo ACCO pour dénoncer les tracasseries dont sont victimes les chauffeurs de la part de certains agents de la Police de Circulation Routière en cette période de Coronavirus.
« Les conducteurs des véhicules du transport en commun au Sud-Kivu dénoncent ce quils qualifient de tracasserie de la part de certains agents de lordre qui font le suivi du respect des mesures contre la propagation du Coronavirus.
Certains qui ont contacté la rédaction de radio Maendeleo indiquent que plusieurs véhicules ont été amenés à la fourrière par manque de certains documents de bord.
Le Président Provincial de lAssociation des Chauffeurs du Congo (ACCO) sud Kivu KAYEYE MUHIMUZI confirme cette information.
Pour lui, au niveau des territoires, la situation est compliquée car certains chauffeurs sont obligés de pratiquer le phénomène « massage » pourtant interdit.
KAYEYE MUHIMUZI condamne cette situation et demande aux autorités à différents niveaux dinstruire ces agents de lordre.
Des sources proches de la Police de circulation routière soulignent quil ne sagit pas des documents mais plutôt faire le suivi du respect des mesures prises par le gouverneur dans lobjectif de prévenir la propagation du Coronavirus.
Elles sétonnent de constater que plusieurs chauffeurs ne respectent pas ces mesures et se permettent de dépasser le nombre de personnes à transporter dans les bus et taxi voiture.
Nos sources renseignent que la Police est déterminée à faire respecter ces mesures sur la voie publique et demande aux chauffeurs de les appliquer car, ceux qui iront à lencontre seront traqués par les services habilités ».