Login

Lost your password?
Don't have an account? Sign Up

Les radios communautaires du Sud-Kivu, simpliquent dans la sensibilisation de la population contre COVID-19 à la date du 30 /06/ au 1er /07/2020.

Les informations diffusées dans les éditions des journaux au sein des radios et Télévisions Communautaires du Sud-Kivu en rapport avec la pandémie à Coronavirus commentent en large le comportement des jeunes de la Commune de Bagira qui sont descendus tôt dans la rue et à la Paroisse Sainte Famille pour exiger la reprise des activités.

Outre cette actualité, ces radios ont abordé différents autres angles allant de la sensibilisation jusquà des constats par rapport au respect ou non des mesures barrières par les habitants.

Dans cette parution, le Réseau des Radios et Télévisions Communautaires du Sud-Kivu RATECO/SK fait le condensé du contenu livré au public par ses radios partenaires et non partenaires dans les éditions vespérales de lundi 29 juin et matinales de mardi 30 juin 2020.

A Mama Radio
Après avoir donné les statistiques du Secrétariat Technique du Comité Multisectoriel de riposte au coronavirus, Mama Radio se rend à Bagira pour comprendre exactement ce qui sest passé et les raisons de la manifestation de lundi 29 juin.
Cette radio émettant sur 96.6 fait observer que les jeunes qui se disent « chrétiens de Bagira » se sont réveillés tôt le matin avec des sifflets et autres objets sonores pour exiger le déconfinement de cette partie de la ville de Bukavu.
Ils se disent fatiguer de voir les marchés et le transport en commun fonctionner normalement pourtant, il sagit des endroits fréquentés par un grand nombre de personnes et où lon retrouve un désordre.
Ces jeunes exigent la reprise des activités dans les Eglises car, il sagit des endroits où il est facile dobserver les gestes barrières contrairement aux marchés et au transport en commun.

Dans un entretien avec un reporter de Mama Radio, le Vice-Président de la Société Civile noyau communal de Bagira, Emmanuel MIKALABA explique quil sagit des jeunes et dautres personnes qui sonten train de retentir la cloche de la Paroisse Sainte Famille, une situation qui a créé la confusion au sein de la population croyant que réellement les activités avaient repris.
Restant dans la Commune de Bagira, Mama Radio fait état des propos du nouveau Bourgmestre intérimaire de cette Commune qui a inscrit la lutte contre le Coronavirus dans ses priorités.
Lors de son installation officielle, le Bourgmestre Patience BENGEHYA a appelé les habitants de Bagira à ne pas céder aux messages des personnes qui véhiculent des messages visant à décourager les efforts des autorités dans la lutte.
Cité par Mama Radio, Patience BENGEHYA rassure la population que des séances de sensibilisation seront organisées afin de barrer la route au Coronavirus.

A la Maturité Radio Télé 9

Dans son édition du journal, Maturité Radio Télé 9 diffuse un extrait du discours du Président de la République prononcé à loccasion de la commémoration du 60ème anniversaire de lindépendance de la RDC. Rendant hommage à léquipe de riposte, Félix Tshisekedi encourage le peuple à résister face à cette pandémie.
Revenant sur les statistiques, Maturité Radio Télé 9 note que le taux de létalité en Afrique est de 16%, ce qui mettrait le système de santé africain dans dénormes difficultés.

Dans la même édition, MRT9 accorde la parole au Président du bureau urbain de la Société Civile, Me Zozo SAKALI. Ce dernier déplore le fait que les autorités ne font pas respecter les mesures barrières et pense que les décisions prises sont plutôt fantaisistes.

« Nous avons constaté que les activités ont repris normalement pourtant lordonnance du Chef de lEtat et larrêté du Gouverneur suspendant quelques activités sont encore en vigueur. Cest par exemple dans le transport en commun ou la distanciation nest même pas respectée. Il en est de même dans les boîtes de nuit, terrasses et restaurants. Tout ceci en ignorant les gestes barrières. Il est regrettable de voir que les autorités elles-mêmes ne font pas respecter les mesures quelles ont prises. Je pense quil est temps que des mesures courageuses soient prises pour éviter le pire. La population devrait également prendre au sérieux le danger », estime Zozo SAKALI.

Sur la même chaine, le président de la Société Civile noyau communal dIbanda, David CIKURU revient sur le respect de larrêté du Gouverneur qui prévoit que seule léquipe de riposte avec le soutien du service de la Protection Civile devrait soccuper de lenterrement sécurisé.
Il constate néanmoins que depuis la prise de cette mesure, ce sont les seuls membres de familles qui soccupent de lenterrement de leurs proches décédés. David CIKURU rappelle que plusieurs cas de décès sont rapportés dans la province mais la communication faite par différentes autorités ne permet pas de connaître quels sont les décès qui sont liés à la Covid-19.

Il estime que cela ne fait que renforcer le flou et le risque de contamination si jamais il savérait que parmi les décès déclarés à Bukavu, il y a ceux liés au Coronavirus. Le Président de la Société Civile noyau communal dIbanda pense que les autorités devraient bien gérer la communication en cette période.

Il invite également les habitants à ne pas mystifier la maladie, à prendre au sérieux les mesures barrières, car il y a des cas positifs mais dont aucun signe ne se présente.

A la Radio IRIBA FM
Cette radio communautaire émettant sur la fréquence 90.0 révèle le chiffre de 39 décès au Sud-Kivu sur un total de 230 cas positifs.
Dans la même édition, IRIBA FM revient également sur la notion denterrement sécurisé avec le Président de la Société Civile noyau communal dIbanda dans la ville de Bukavu.
Réitérant les mêmes propos tenus à la MRT9, David CIKURU croit savoir quil ny a jamais eu denterrement sécurisé au vrai sens du mot pour les personnes décédées du Coronavirus.
Il ajoute que léquipe de riposte devrait prendre des dispositions afin de ne pas laisser les familles seules soccuper de cela comme on vit pour quelques cas.

David CIKURU alerte également sur le fait que, contrairement aux mesures édictées, lon remarque la présence de milliers de personnes dans les cimetières pour assister aux enterrements.

Il estime que même si la personne nest pas décédée de Coronavirus, un grand nombre de personnes dans les cimetières est de nature à favoriser la contamination à grande échelle.

A la Radio Maendeleo

Dans ses éditions du journal, Radio Maendeleo aborde plusieurs angles sur la pandémie à Coronavirus. Cest notamment lincident de Bagira.
Au sujet de lincident de Bagira :

« Vive tension en Commune de BAGIRA, les jeunes du milieu exigent la reprise des cours et louverture des églises. Le dimanche 28 Juin, ces jeunes ont assiégé la paroisse Sainte Famille de BAGIRA, exigeant au Curé de dire la messe.
Pour ces manifestants, cette situation impacte négativement sur la vie socioéconomique de la population alors que ces mesures barrières ne sont pas respectées par certaines personnes.
Ils citent le transport en commun, différents marchés dont celui de Kadutu qui accueille un nombre important de la population par jour, certains bars et restaurants qui ont rouverts leurs portes.
Lun deux Alain SHINDANO fait également allusion à des manifestations des revendications qui se tiennent dans certaines parties du pays comme la ville de Kinshasa en violation des mesures barrières et celles édictées par les autorités », a notamment écrit Radio Maendeleo.
Poursuivant sur la thématique, Radio Maendeleo annonce que toutes les installations de la Direction Générale des Impôts DGI à Bukavu ont été désinfectées samedi 27 juin 2020 par lentreprise Reply Service in Action, RSA en sigle.
Selon le Directeur Général de la RSA, Honore MALINGANE, ce travail leur a permis dexécuter simultanément quatre opérations.
Cest entre autres la désinfection, la dératisation, la désinsectisation et la fumigation.
Toutes ces opérations combinées aboutissent à lélimination des bactéries, insectes et virus surtout le Coronavirus précise-t-il.

En cette période marquée par la pandémie de Coronavirus Honore MALINGANE invite les habitants du Sud Kivu à solliciter les services de la RSA pour assainir leurs milieux.
Cette opération a été effectuée au Bureau Provincial de la DGI, aux centres synthétiques de la DGI dIbanda, Kadutu et Bagira.
Elle intervient après dautres opérateurs déjà réalisées par la RSA dans plusieurs autres services notamment le Gouvernorat, le Palais de Justice, lAssemblée Provinciale, ainsi que lAgence Nationale de Renseignement (ANR).
Et pour clore ce chapitre, Radio Maendeleo sintéresse aux nouvelles technologies qui devraient permettre à lEtat Congolais de faire face au Coronavirus précisément pour sauver léducation.

« Le gouvernement devrait élaborer un programme ambitieux dans le domaine de nouvelles technologies afin de permettre à la RDC de tirer profit de la révolution technologique moderne surtout en cette période ou le télétravail est privilégié suite au Coronavirus.
Message des étudiants congolais évoluant dans les Universités Burundaises au cours dune vidéo conférence animée le week-end.
Selon le Conférencier et Directeur Informatique au ministère des technologies à lEtat de Californie aux Etas Unis, Delphin BUKIKI KYBBWA, la conférence sest tenue pour évaluer lapport de nouvelles technologies au développement intégral de la RDC.
Il rappelle qu’au regard de la pandémie à Coronavirus, les Universités et écoles ont été fermées et dans dautres pays, ce sont les enseignements à distance qui sont développés grâce aux nouvelles technologies.
Délphin BUKIKI KYBBWA regrette de voir quen RDC, lannée risque dêtre déclarée blanche pourtant le pays dispose des ressources nécessaires pour y arriver.
Signalons que Mr Delphin BUKIKI KYBBWA est également enseignant dUniversités et auteur de louvrage intitulé « la révolution technologique moderne : vision et perspectives en RDC », conclut Radio Maendeleo.